Plus d’Europe aurait sans doute limité cette horreur !

Coronavirus : l’appel désespéré des travailleurs sociaux d’Italie

Alors que ce pays vient de se voir

, Paola Pontarollo Présidente de l’association italienne des travailleurs sociaux vient de lancer un appel à la solidarité internationale car son pays vit une des crises les plus graves de son existence

La Fédération Internationale du travail social a relayé ce courrier que je vous ai traduit  ci après selon le sens que j’en ai compris :

« Chers Collègues,

Je vous écris de l’Italie où la situation est très dramatique : nous avons  une pénurie de matériels essentiels dont des fournitures médicales et d’hygiène. Maintenant, en Italie, et en particulier dans le Nord de l’Italie.  les matériels d’urgence obstétricale, les respirateurs et les articles d’hygiène, tels que les masques et les gants, ne sont plus disponibles.

Le gouvernement italien tente d’acheter ces produits médicaux essentiels, mais aucun pays n’accepte de les vendre.

L’Italie a besoin de votre soutien !! Dans notre pays, le nombre de personnes infectées et le taux de mortalité a maintenant dépassé la Chine. « Chaque minute et demi, une personne meurt d’une infection coronavirus en Italie »

Faites s’il vous plaît que les travailleurs sociaux de l’IFSW Europe  interpellent directement leurs gouvernements pour que des fournitures médicales puissent être livrée en Italie. De nombreuse vies en dépendent, et cela dépend aussi de la volonté de vos gouvernements à coopérer »

S’entraider plutôt que s’enfermer chacun dans son pays

Cet appel est relayé par les instances internationales représentants les travailleurs sociauxavec notamment Ana Radulescu présidente de l’IFSW Europe et Rory Truell secrétaire général. Ils ont  publié une déclaration conjointe on ne peut plus claire :

« Il est temps de mettre en œuvre la solidarité mondiale. Les professionnels de travail social international agissent et  partagent leurs informations et leurs ressources car ils sont un maillon essentiel dans le soutien de la population et l’apport de réponses sociales ».

« Les gouvernements doivent aussi agir dans la construction de la solidarité et le soutien d’autres pays avec des fournitures médicales. Nous approuvons et soutenons pleinement l’appel de l’Association italienne des travailleurs sociaux ».

« L’unité et la solidarité sont les outils les plus essentiels pour vaincre ce virus».

 

Note : Ana Radulescu est assistante sociale en Croatie, Hier matin, son pays a été victime d’une série de tremblements de terre qui se surajoutent à la lutte contre le nouveau

. Vous pouvez en savoir plus en allant sur son compte facebook

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.metis-europe.eu/plus-deurope-aurait-sans-doute-limite-cette-horreur/